Je suis en situation de handicap

< Retour à la liste

Trop souvent perçu comme un obstacle, suscitant l’inquiétude, voir la peur, le handicap fausse la relation entre valides et personnes handicapées. Pourtant c’est bien dans la même société que nous vivons et les personnes en situation de handicap peuvent travailler, avoir une vie sociale, partir en vacances… 

Autonomie, qualité de vie…à la recherche du bien-être

Le handicap ne doit pas vous empêcher de prendre soin de vous, au contraire ! Cela est même nécessaire à votre équilibre : bien vivre avec son handicap ne s’arrête pas au seul fait de se soigner. Comme pour chacun de nous, cela passe par une alimentation saine et équilibrée, un environnement favorable à votre épanouissement, travail aménagé mais aussi des loisirs. La vie sociale est une composante-clé de votre bien-être ; toute activité (physique, artistique…) peut vous aider à prendre confiance en vous et à établir des liens avec autrui.

- Handisport en Bourgogne
Handisport en Franche-Comté 
- Handicap et vacances
- Loisirs et Tourisme

A quelles aides ai-je droit ?

Vous pouvez bénéficier de :
•    L'Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) : attribuée et versée par la Caisse Allocations Familiales, sous conditions de ressources, aux adultes déclarés handicapés afin de leur assurer un revenu minimum,
•    La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) pour couvrir les aides de toute nature (aide à domicile, aménagement du logement, aide aux transports…), versée par le Conseil Général,
•    La pension d'invalidité si son montant est inférieur à celui de l'AAH, versée par l’Assurance Maladie.

Pour ma santé, qu’est-ce que l’Assurance Maladie prend en charge ?

Les soins et les frais médicaux :
Vous pouvez bénéficier de l’exonération du ticket modérateur dans plusieurs cas :
•    Si la pathologie dont vous souffrez fait partie de la liste des 30 affections de longue durée fixée par le Sécurité sociale (consulter la liste )
•    Si vous êtes titulaire d’une pension d’invalidité
•    Si vous êtes titulaire d’une rente d’accident du travail ou de maladie professionnelle.

J’ai besoin de soins et/ou d’aide à domicile ; à qui m’adresser ?

Sous certaines conditions, l’Assurance Maladie peut vous attribuer une aide financière si vous avez besoin d’une personne à vos côtés, qu’il s’agisse d’un professionnel ou d’un membre de votre famille. Pour les soins à domicile, comme la toilette ou la kinésithérapie, l’Assurance Maladie prend en charge tout ou partie de vos soins.
Ces aides sont relatives à la prestation de compensation du Handicap (PCH). Il faut donc vous adresser à la MDPH de votre département pour connaître vos droits et vos démarches.

Peut-on m’aider à me loger / A adapter mon appartement par exemple  ?

Des aides financières peuvent vous être accordées pour faire face aux dépenses liées à votre logement parmi lesquelles :
•    l'aide au logement,
•    l'exonération de la taxe d'habitation et de la taxe foncière,
•    la réduction sociale téléphonique pour réduire le montant de vos factures de téléphone,
•    la réduction d'impôt pour adapter votre logement à votre handicap.
Des solutions d’hébergement en établissement peuvent aussi vous être proposées sur orientation de la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH). Vous devez vous adresser à la MDPH pour cela.

Je veux travailler ; quelles démarches dois-je faire ?

Travailler dans une structure ordinaire
Vous avez la possibilité d’intégrer une structure de travail ordinaire tout en bénéficiant de mesures propres si vous êtes reconnu comme étant travailleur handicapé (aménagement du poste, accompagnement…). Cette demande de reconnaissance doit être faite auprès de la MDPH. 
Attention :  les employeurs du secteur privé ou public sont dans l'obligation d'employer un nombre minimum de personnes en situation de handicap.
Toutes les infos sur le travail en milieu ordinaire

Travailler dans des structures spécialisées
Si vous ne vous sentez pas prêt pour le milieu du travail ordinaire, des structures spécialisées sont là pour vous accompagner et vous guider dans la prise/ou reprise d’une activité. C’est le cas des établissements et services d'aides par le travail (Ésat), des entreprises adaptées ou encore des centres de distribution de travail à domicile.

Intégrer progressivement le milieu ordinaire de travail
L’Esat peut conclure une convention d’accompagnement avec toute entreprise employant un travailleur handicapé de sa structure. Vous avez ainsi la possibilité d’intégrer le milieu ordinaire du travail tout en bénéficiant de l’accompagnement de l’Esat.
Plus d’infos sur cette solution intermédiaire

Et si je souhaite commencer/ reprendre une formation, est-ce possible ?

Vous pouvez accéder à l’ensemble des actions de formation destinées aux salariés et aux demandeurs d'emploi, comme par exemple le congé individuel de formation ou bien la validation des acquis de l'expérience (VAE).
Les organismes de formation, en milieu ordinaire ou spécialisé, de même que l'ensemble des acteurs de la formation professionnelle continue doivent alors proposer des parcours adaptés (durée de la formation,modalités de validation).

Et pour mes déplacements ?

Pour faciliter vos déplacements, vous pouvez demander auprès de la MDPH:
•    une carte européenne de stationnement,
•    une carte d'invalidité,
•    ou une carte de priorité.
Plus de détails sur les aides au transport

Les structures où me renseigner ?

Le Conseil de la vie sociale (CVS) : participer à la vie de son établissement 

Le Conseil de Vie Sociale permet aux personnes handicapées accueillies dans un établissement ou service social ou médico-social et à leurs familles de s’exprimer et de participer au projet d’établissement et à son fonctionnement (vie quotidienne, animation, service thérapeutique…). Vous, ou un membre de votre famille, pouvez donc vous porter candidat à ce Conseil de la Vie Sociale en vous adressant auprès de votre établissement.

Plus d’informations sur le CVS, ses missions, son fonctionnement