Lancement de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté

L’ARS Bourgogne Franche-Comté a été officiellement lancée lundi 18 janvier 2016. L’événement s’est déroulé à Besançon, l’un des deux sites d’implantation majeurs de l’Agence, dont le siège est à Dijon. Elus, représentants des professionnels de santé, établissements et services sanitaires et médico-sociaux : près de 300 partenaires étaient invités à ce temps fort conduit par le directeur général de l’Agence, Christophe LANNELONGUE. L’occasion de dévoiler le nouvel organigramme et de présenter les équipes. Ces équipes se répartissent dans trois directions correspondant au cœur des métiers de l’agence : la santé publique, l’organisation des soins et l’autonomie (prise en charge des personnes âgées et des personnes en situation de handicap). Deux autres directions exercent des fonctions de pilotage de l’agence : une direction de la stratégie dédiée notamment à la e-santé, la statistique et la démocratie en santé et une direction de l’animation territoriale qui traduit la volonté forte de l’ARS de donner toute leur dimension aux territoires de Bourgogne Franche-Comté.

Certains projets prioritaires (personnes âgées, cancérologie, santé mentale) font l’objet d’une conduite en mode projet rattachée directement à la direction générale. La nouvelle ARS compte également des directions dédiées à l’inspection, contrôle, audit et une direction de la communication. Les fonctions dites supports sont organisées au sein d’une direction des ressources humaines et des moyens, d’une direction financière et d’une mission de pilotage financier qui suit les engagements liés au Fonds d’Intervention Régional (FIR), dont le montant 2016 devrait s’établir autour de 150 millions d’euros.

 L’ARS Bourgogne Franche-Comté, qui compte près de 500 collaborateurs, maille l’ensemble de la grande région avec huit implantations territoriales : le siège à Dijon, le deuxième site majeur à Besançon et les délégations territoriales d’Auxerre (Yonne), Belfort, (Territoire de Belfort), Lons-le-Saunier (Jura), Mâcon (Saône-et-Loire), Nevers (Nièvre), Vesoul (Haute-Saône). L’ensemble des sites des ARS de Bourgogne et de Franche-Comté sont donc maintenus. La nouvelle agence s’est engagée à garantir une répartition équilibrée des effectifs entre Besançon et Dijon, le premier site accueillant 32% de ces effectifs et le siège à Dijon, 38%.

Télécharger le communiqué de presse complet